Les cabines infrarouges Traxico offrent le moyen idéal de se relaxer agréablement et en même temps d'améliorer la santé d'une manière sûre et efficace
  • achat en ligne d'accessoires
  • Visitez le centre de conseil et d'essai
  • Visitez nous pendant un salon
  • 10 bonnes raisons pour opter pour une cabine infrarouge

De hutte à cabine

  • hutte de sudation indienne
  • sauna celte
  • poêle en stéatite
  • docteur japonais
  • fréquences IR optimales
  • concept authentique

L'histoire de la cabine infrarouge

Les Indiens, la poêle en pierre stéatite et un médecin japonais...
ou la naissance des cabines infrarouges

Vous serez peut-être étonné d'apprendre que les Indiens de l'Amérique du Nord sont, inconsciemment, en partie à l'origine de l'invention des cabines infrarouges modernes. Depuis de nombreux siècles, ils se livrent à des rites dans des huttes de sudation, les dits sweat-lodges. Ces huttes sont construites de branches de saule courbées, qui sont enfoncées dans le sol. Ensuite elles sont recouvertes de peaux de bête ou de couvertures. Contrairement aux Finlandais, les Indiens ne font pas de feu à l'intérieur de la hutte, mais quelques mètres plus loin. Puis, ils jettent de grandes pierres dans le feu. Les pierres ardentes sont retirées du feu et mises au milieu de la hutte. Les participants au rite de purification s'installent autour de la masse de pierres chaudes et transpirent fortement à une température ambiante relativement basse. Nos frères indiens ne se rendent pas compte qu'ils profitent, grâce aux pierres brûlantes, de la douce énergie des rayons infrarouges plutôt de la chaleur plus étouffante générée par la convection.

Dans les contrées européennes, l'on retrouve un usage similaire de chaleur rayonnante chez les Celtes qui construisaient des cabanes en argile avec aussi des foyers à l'extérieur et chez les Romains qui installaient dans leurs thermes des salles équipées de laconiums où l'on allait s'asseoir devant une colonne de braise pour profiter des effets agréables et calmants des rayons infrarouges.

La douce chaleur d'un poêle en pierre stéatite est partiellement provoquer par le rayonnement infrarouge du revêtement en pierre naturelJusqu'à présent, les gens apprécient encore la douce énergie de rayonnement, entre autres en utilisant des poêles en stéatite. Ces poêles à bois ne sont pas uniquement construits en tôle ou acier fondu (fonte) mais sont revêtus à l'extérieur d'une épaisse couche de stéatite, une pierre naturelle ressemblant à la pierre de taille, originaire de Finlande. Par la paroi métallique du poêle, cette couche pierreuse absorbe la chaleur du bois brûlant et la diffuse graduellement sous forme d'une douce chaleur rayonnante infrarouge.

Dans les années soixante, il fut procédé au Japon à des recherches relatives aux effets curatifs du rayonnement infrarouge sur le corps humain. Tout comme une grande partie des rayons du soleil a un effet énergétique et thérapeutique, le spectre du rayonnement infrarouge électromagnétique s'est avéré avoir une influence positive sur le bien-être de l'homme, des plantes et des animaux. Sans le rayonnement infrarouge omniprésent, la vie sur la Terre serait en tout cas impossible.

Sous la direction du docteur Tadashi Ishikawa, une équipe de médecins et de scientifiques de l'entreprise renommée Fuji Medical a réussi à développer un rayonneur infrarouge céramique en zirconium en utilisant des fréquences qui pourraient traiter des personnes par le principe de la légère hyperthermie. Outre ses recherches portant sur le spectre solaire électromagnétique, Ishikawa a développé son rayonneur en se basant en partie sur des résultats issus des recherches relatives aux sweat-lodges indiens, aux huttes de sudation en argile celtiques et aux poêles en stéatite finlandais. La surface radiante de son rayonneur consiste en effet en une gaine de porcelaine faite d'argile cuite. Au centre de la gaine céramique se trouve une résistance électrique en forme de spirale encastrée dans un mélange de sable, de minéraux et d'isolateurs thermiques. Le concept du rayonneur en zirconium est donc très similaire aux fréquences infrarouges naturelles émises par une masse de pierres naturelles chauffée. Par l'action en profondeur de la peau et sans vraiment réchauffer l'air, l'énergie créée par ce rayonneur provoque une forte transpiration et un sentiment de profonde chaleur interne. C'est ce même phénomène que les Indiens éprouvent déjà depuis des siècles dans leurs sweat-lodges ou que nous ressentons comme chaleur agréable près d'un poêle en stéatite.

A l'heure actuelle, la technologie médicale à infrarouge est toujours appliquée pour guérir les brûlures ou pour traiter des affections diverses telles que des maladies de la peau, rhumatisme, arthrose et fibromyalgie. En Orient, la cabine infrarouge est même utilisée pour traiter des personnes affectées de dépressions de longue durée ou du syndrome de la fatigue chronique (SFC). Les cabines infrarouges Biozendo®font encore toujours usage de ces éléments rayonnants BIO-céramiques de fabrication japonaise et allient ainsi l'effet relaxant de la chaleur rayonnante à l'effet thérapeutique de l'action infrarouge en profondeur.

Lorsqu'au début des années soixante-dix, de plus en plus de Japonais revinrent de la Scandinavie et de l'Europe avec des merveilleux souvenirs du sauna traditionnel finlandais, le besoin d'avoir un tel sauna bienfaisant et relaxant dans sa propre maison, ou plutôt dans son propre appartement, se fit sentir dans les métropoles. En raison de l'espace restreint, le Japonais moyen n'était cependant pas en mesure de profiter d'un 'grand' sauna. Un mètre carré était en général le seul espace dont il pouvait disposer à cet effet. C'est aussi pourquoi l'on a vite procédé à la construction de cabines compactes, ressemblant à un petit sauna finlandais. Mais au lieu d'installer un four traditionnel, l'on plaçait des rayonneurs infrarouges BIO-céramiques autour de l'utilisateur. L'installation d'un four de sauna classique dans une telle petite cabine produirait en effet des températures trop élevées et résulterait en une angoisse désagréable, ce qui va complètement à l'encontre d'un appareil de relaxation.

Le "mini-sauna" à rayonneurs infrarouges BIO-céramiques était né et connut un succès énorme sur le marché intérieur. Fin des années soixante-dix suivit l'exportation vers l'Australie et les États-Unis. La cabine infrarouge eut un succès grandissant dans le monde entier et depuis 1990, la cabine aux effets bienfaisants est également populaire en Allemagne, en Autriche et aux Pays-Bas où de nos jours, de nombreux particuliers ainsi que des professionnels profitent de ses nombreux avantages.

Il est évident qu'aussi en Belgique, la cabine infrarouge a un bel avenir devant elle. De nos jours, les cabines infrarouges sont disponibles dans tous les commerces. Le consommateur a un grand choix de différents types de cabines et pareil pour les rayonneurs. Une cabine infrarouge Biozendo® se distingue ici par son authenticité, car toutes nos cabines sont toujours fabriquées conformément aux principes des cabines infrarouges authentiques avec les rayonneurs BIO-céramiques conçus au Japon il y a presque quarante ans. Nous défendons ainsi sans concession et obstinément la philosophie de l'original qui reste quand même plus efficace et meilleur que le grand nombre de copies.

 

Nos clients et leurs Biozendo®

témoignagesMme & M. Hallemans de Zandhoven se sentent très agréables après l'utilisation de leur cabine. Mais aussi des rhumes et des petites grippes sont tenues sous contrôle avec les rayons infrarouges bénéfiques.
[plus de témoignages]

 

concept & design: Flockdesign